Comment comprendre le ronronnement de mon chat ?

 

Le chat ronronne de manière continue. Il produit un ronflement sourd, reconnaissable et largement apprécié par son maître. Souvent associé au bonheur, le ronronnement peut avoir d’autres significations, difficiles à comprendre.

Cet article revient alors sur la manière dont il faut interpréter et comprendre ces ronflements chez notre animal préféré.

 

1. Le ronronnement de joie et signe de protection

Le ronronnement le plus connu, chez le chat, est celui de la joie. Ce félin ronronne de manière irrégulière lorsqu’il est très heureux, notamment quand il reçoit des caresses de la part de son maître.

La chatte, elle, produit également ces ronflements au moment de la tétée. Elle souhaite alors montrer aux chatons qu’ils sont en sécurité à ses côtés.

 

2. Un son exprimant un besoin

Le chat peut également exprimer un besoin à travers ces ronronnements tels que celui d’avoir de l’eau, de la nourriture ou de recevoir des caresses. Le félin viendra se frotter contre les jambes de son maître et ses ronflements se traduiront par des « ronrons » réguliers et vigoureux.

 

3. Le ronflement de douleur

Le ronronnement n’est pas toujours signe de bien-être chez les chats. Il peut également traduire une douleur ou une fatigue. Le chat ronronnera alors très fort et viendra se coller contre son maître dans le but de recevoir de l’attention et du réconfort de sa part.

 

4. Le “ronron” de soumission

A travers ces ronronnements, un chat souhaite, parfois, mettre fin à une situation délicate. Il va alors produire des ronflements de soumissions, de manière uniforme et mélodique. Le chat, généralement, ronronne comme cela lorsque son maître le regarde dans les yeux.