Parasites chez le chat : diagnostic et protection

 

Le parasite chez le chat est un organisme animal qui se nourrit au dépend du félin. En allant à l’extérieur ou en rencontrant d’autres animaux, le chat peut se retrouver en contact avec des parasites. Ils peuvent passer inaperçus mais peuvent aussi causer de graves maladies chez le chat et l'homme. Il est donc primordial d’être attentif et de faire des traitements préventifs pour les repousser.

1. Les parasites externes

Les plus connus sont les tiques et les puces : ce sont des parasites externes fréquents chez le chat. Les puces comme les tiques investissent le pelage des félins principalement au printemps et en été.

La puce est un tout petit insecte brun visible à l’œil nu et que l’on reconnaît par ses petits bonds. Le parasite pique le chat pour son sang et provoque des démangeaisons et des allergies. La puce peut transmettre le ténia et des maladies graves comme l’hémobartonnellose : le chat est fiévreux, abattu et anémié.    

Quels produits antiparasites contre les puces ? L’idéal est de protéger votre chat contre les puces tout au long de l’année avec un collier (actif pendant plusieurs mois). Vous pouvez également utiliser des pipettes (efficaces 1 mois), des pulvérisateurs (efficaces 1 mois) ou encore des poudres ou du shampoing. Enfin, si votre chat est entré dans votre maison avec des puces, pensez à traiter votre intérieur : tapis, moquette, canapé, etc.

La tique est un acarien de couleur marron qui fixe sa tête dans la peau des animaux et se nourrit de leur sang. La tique provoque une réaction locale inflammatoire et peut transmettre des maladies. Plus la tique restera longtemps, plus les risques de contamination seront élevés. Des pinces spéciales à rotation existent pour retirer les tiques. Ne retirez jamais une tique à main nue car certaines sont porteuses de maladies transmissibles à l’homme (maladie de Lyme). Pensez à désinfecter la plaie de votre chat, une fois la tique retirée.

Quels produits antiparasites contre les tiques ? L’application régulière d’un produit acaricide est recommandée : sous la forme de spray, de collier ou encore de pipettes. Il existe des produits actifs à la fois sur les puces et sur les tiques.

2. Les parasites internes

Les chats peuvent également être porteurs de parasites internes : parmi eux, les plus fréquents restent les ascaris, les ténias, les coccidies et les giardias. Ils entraînent souvent des vomissements, des diarrhées ou encore une perte de poids chez les chats contaminés. Les ascaris peuvent notamment déclencher une activité débordante chez le chat (hyperactivité). Attention, certains de ces parasites sont transmissibles à l’homme, et peuvent entraîner des infections comme la toxoplasmose.

Quels produits antiparasitaires contre les parasites internes ? Les vermifuges assurent une bonne protection du chat. La vermifugation doit donc être systématique pour la santé de votre chat mais aussi pour toutes les personnes en contact avec ce dernier. De manière générale, un chat adulte doit être vermifugé 2 à 4 fois par an, en fonction des risques de contamination.