British

Identité du British

Grande Bretagne
Entre 15 à 20 ans
Entre 3 et 8 kg
Tête et yeux très ronds
Appartement
Poils courts

Comportement et traits de caractère du British

3/5
2/5
4/5
2/5
4/5
3/5

Très indépendant, le British a besoin de se dépenser et partir à la chasse comme ses ancêtres. C’est un chat qui peut être affectueux mais aussi très têtu et difficile à domestiquer si vous ne lui apprenez pas les bonnes manières dès le plus jeune âge ! Il a tendance à partir là où il veut, et ne revenir que s’il a besoin de manger, dormir, ou d’un petit câlin. La solitude ne l’inquiète pas du tout. On conseille de lui mettre une cloche pour ne jamais le perdre !

Entretien du British

L’alimentation du british se base surtout sur les protéines, pour préserver leur musculature. On limitera les aliments graisseux comme la pâtée. Vous devrez bien entendu équilibrer entre viandes et légumes pour lui assurer une bonne santé.

L’entretien du chat british nécessite un coup de brosse fréquent (ou de peigne fin), surtout en période de mue comme le printemps. Préférez un peigne très fin pour retirer le poil mort. Sa fourrure très fournie est plus souvent sujette aux infestations de puces, vous devrez donc être attentif à son poil s'il se gratte ou se lèche très souvent.

Le British était un chat en voie de disparition après la Première Guerre Mondiale et les anglais ont du croiser les derniers survivants avec des chats persan pour sauver la race. Il en a été de même pour la Seconde Guerre Mondiale, mais cette fois ils ont du être croisés avec des bleus russes, chartreux, et burmeses. Suite à ces croisements, le gêne du poil mi-long est entré dans la famille des british. Ceux qu’on a nommé « British shorthair » sont devenu au final « British longhair », et les deux types de poils existent encore aujourd’hui pour la race.